Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

003 : " Théâtre La Colline de Montaury " Adresse, son histoire en photos...

" Théâtre La colline de Montaury "
 
Anciennement à quelques minutes du centre ville, Bd Georges Pompidou, parking privé...
38, rue Montaury, Nîmes 
Gard, sud de la France ; 0466 211 930
lestudiotheatre@orange.fr
 

P1040382

P1040375

Le théâtre, plus de 2 500 ans d'existence.

L'actrice, l'acteur, soit la personne est le maillon essentiel du théâtre. Bien sur, il y a les textes, les situations et etc mais c'est elle, cette personne, avec son être, qui parle, joue, qui apporte et insuffle une vie à la chose, à l'écrit, au mot, au geste, à l'espace. Et chaque personne donne vie, et chaque vie est differente. Et ainsi le théâtre est, puis meurt pour renaître, dans un mouvement continu, une vague sans fin.

L'actrice, l'acteur est une ‘mémoire collective’. Mémoire de nos sens, de notre passé, de notre avenir, du connu, de l'inconnu. Une mémoire debout, en marche, toujours présente. Un livre ouvert, un livre vivant. Je dis qu'il faut jouer, encore et toujours, jouer.

                                                                                                                  gyslain Lelouche

______________________________

La Construction de notre théâtre
 
Au départ en 2006, un local, vide, 130 m² ~, un sol en béton, un toilette, 2 prises électriques. Tout à faire... Aujourd'hui, une scène, un gradin, des loges, une régie son et lumière, des chauffages, un hall d'accueil, un barnum...
 
Après avoir fait le plateau, juillet et août 2006, construction de la mezzanine 30 m² mi-2008. En dessous espace administration et loges, au dessus espace de rangement et de repos.

 

Mezzanine et loges

Avec Vincent Pelletier, charpentier, Meko, musicien et Gyslain Lelouche

PICT0085

PICT0067

PICT0068  PICT0070

PICT0075

PICT0076  PICT0072

    PICT0083    PICT0095

PICT0066 PICT0086 PICT0097

Et pendant ce temps la scène...

PICT0082  PICT0081

C'est fini

PICT0099 PICT0105 PICT0106 PICT0087

 

Déplacement du toilette

 

SAM 0805 SAM 0801

 

Le toilette sous la bâche ci-dessus.

 SAM 0810    SAM 0811

SAM 0806

Une idée de la dalle de béton originelle, parfois bleue, souvent grise

SAM 0727 SAM 0729 SAM 0737

Charles Cippollini, Jean-Paul Acquaviva, membres du conseil d'administration

SAM 0728  SAM 0724

SAM 0730  SAM 0734  SAM 0738

  SAM 0736  SAM 0740

Toilette opérationnel et pendant ce temps la scène...

SAM 0804

 

Installation des gradins, août 2011

 

Ils sont arrivés, 2 h après ils sont partis, terminé. On a bu du champagne, évidemment...

Avant

Là ou il y a l'homme en rouge là, vous reconnaissez ? Mais si, l'emplacement de l'ancien toilette...

SAM 0871  SAM 0875, envoi

SAM 0877  SAM 0901

SAM 0873, envoi  SAM 0896

SAM 0887, envoi  SAM 0891, envoi

SAM 0893, envoi  SAM 0903, envoi

Au centre, Hervé Acquaviva, à sa gauche, Rizk Lallouh, tout deux membres du conseil d'administration

Les gradins ont été offerts au Studio Théâtre. Formidable...

gradins juillet 2011

 

Et Après

  Création de la boîte noire, scène et gradin...

SAM 0929-copie-1 

P1040354  P1040361

P1040357  P1040360

SAM 0931   SAM 0932

SAM 0943   P1040362

 

Maintenant

P1040375

P1040376

P1040386

P1040382

DSCF0676

 

Le Théâtre  La colline de Montaury n'existerait pas sans ses amis. Nous aimons le théâtre et lui accordons une grande importance.

Nous l'avons créé pour jouer, transmettre. Un espace d'environ 130 m³, un vrai cadre, une bonne atmosphère, une scène, des éclairages, des loges, un parking privé... enfin ce qui nous semble nécessaire à la pratique de l'art théâtral, du spectacle vivant.

A quelques mn  du carré d'art... nous vous attendons et vous recevrons avec plaisir.

 

  plan pour photocopie

 

 

panneau blog

Notre association est soutenue par la ville de Nîmes

Logo nimes rouge

   

Fermeture du Théâtre La colline de montaury
 
Décembre 2015
 
Qu'elle est la raison qui nous a contraint à cette fermeture ?
 
- Un souci avec le bailleur ?
 
- Non, tout allait pour le mieux. Nous entamions notre dixième année et étions partis pour cinq de plus.
 
- Un manque de travail ?
 
Evidemment non.
Les îlots théâtraux où l'on peut travailler, pratiquer, être en mouvement, en recherche et en création, ce qui est la donnée fondamentale du théâtre car il doit évoluer et être de son temps, ces îlots, disais-je, je veux dire les si peu qui subsistent sont si rares, que lorsqu'on arrive a en
créer un, il ne peut y avoir de manque de travail.
 
- Un manque de compétences, de projets, de construction de projets… ?
 
Certainement pas.
Au regard de ces trois dernières années, le nombre de nos prestations en créations, événements, accueil de Cies, enseignement... ont été en augmentation. En clair et net, notre théâtre était en constante expansion.
Pour la seule année 2014, plus de 50 représentations. Cela représente sur 8 mois, mi-octobre à mi-juin, « une somme de 7 représentations par mois » dont le spectacle « 1 mn de silence » joué 35 fois d'affilé.
 
- Au manque de partenariat ?
 
Là non plus. Une équipe soudée, composée de membres actifs, d'honneur venant de tous horizons ; artistes, artisans, professions libérales… et institution pour les subventions.
Concernant les subventions, nous en avons bien trop peu. La mairie est présente mais pas le Conseil Général.
 
- Le théâtre était-il non conforme et mal équipé ?
 
Encore non. Il était conforme, aux normes de sécurité et aussi parfaitement équipé.
Espace de 130 m² à l'ouverture en 2006, optimisé à 220 m² en 2015, une bibliothèque, plus de 300 pièces ainsi que que des écrits historiques et pédagogiques sur le théâtre, scène de 60 m², capacité de 50 à 80 places, régie son et lumière, loges, sanitaires, espace de restauration, cuisine, barnum d'accueil…
 
 
Alors, la raison de cette fermeture ?
 
 
Elle est due à une décision de l'agence immobilière qui a décidé de louer un local attenant au nôtre à un '' Garagiste motos ''. Dès lors, la gêne...
 
Nous pouvions prévoir beaucoup mais certainement pas qu'une personne déciderait l'installation d'un garage à côté d'un théâtre.
 
 
 
A toutes celle et ceux qui nous ont contacté, écrit pour nous assurer de leur soutien, pour nous faire part de leur tristesse et de leur désolation, nous adressons nos plus grands remerciements.
 
 
Envoyé à plus de 7000 exemplaires.